Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 L'Immobilière Jassans, Agence immobilière JASSANS RIOTTIER 01480

L'actualité de CENTURY 21 L'Immobilière Jassans

La fiscalité immobilière en quatre points

Publiée le 04/11/2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez vendre votre patrimoine immobilier ou acquérir un bien immobilier ? Référez-vous d’abord aux quatre points clés de la fiscalité immobilière ! Cela permet de savoir à quoi vous en tenir. Focus sur les impôts locaux et la fiscalité des revenus fonciers. Les impôts locaux sont des prélèvements ou une taxe d’habitation en faveur des collectivités locales. Chaque contribuable habitant une localité est tenu de verser une somme d’argent à sa collectivité au premier jour de l’an.  Les impôts locaux s’appliquent bien aux propriétaires, aux sociétés ainsi qu’aux locataires installés dans une localité donnée. Cette taxe foncière est imposable à la fois sur les terrains nus que les propriétés bâties. Mais lorsque vous exploitez un bien locatif (maison, local commercial…), les revenus tirés de cette opération sont sujets à une taxe dont le taux est déterminé par la fiscalité des revenus fonciers.

 

L’impôt de solidarité sur la fortune et l’impôt sur la plus-value immobilière

Sachez que toute personne dont la valeur du patrimoine (immobilier, financier, etc.) dépasse un certain seuil, est tenue de payer l’impôt de solidarité sur la fortune. Le plafond fixé en France vaut 1 300 000 euros. Cependant, un investisseur qui veut céder son bien immobilier pourra toujours réaliser une plus-value immobilière. Dans certains cas, cette transaction est soumise à une taxe appelée : impôt sur la plus-value immobilière. Cette taxe correspond à la différence entre le prix de vente du bien immobilier et son prix d’achat. Son taux est fonction de la nature et la valeur du bien vendu.

Notre actualité